comment apprendre la draisienne

Vous hesitez à investir dans une draisienne, de peur que votre enfant ne puisse apprendre à en faire. Si vous choisissez la bonne (voir notre article ici), il n’y aura pas de problème. Néanmoins voici quelques conseils pour débuter.

Apprendre la draisienne: la préparation

Choisissez un endroit calme et sans trafic. On évitera donc les trottoirs, les routes. Plutôt privilégier les parcs avec des pistes goudronnées (cela evitera de glisser sur les graviers).

Au niveau de l’équipement, pensez à prendre: un pantalon long, des chaussures fermées, et le casque (même au début important, l’enfant le prendra par automatisme par la suite).

Nous n’y avons pas eu recours, mais il existe sur le marché des tiges à ajuster au niveau de la selle. Une tige vous évitera de vous courber le dos.

les premiers pas en draisienne

Le jour J arrive. Prevoyez des activités de secours. Il ne sert à rien de forcer un enfant à faire de la draisienne, en général ça n’aboutit à rien et l’enfant n’a plus envie d’apprendre.

Certaines draisiennes ont la possibilité de fixer le guidon. L’enfant filera tout droit, mais ne devra s’occuper que de son équilibre.

  1. Assurez vous que l’enfant ait les pieds bien à plat, jambes fléchies une fois assis sur la selle.
  2. L’enfant doit pouvoir tenir la draisienne tout seul.
  3. On démarre en poussant l’enfant, soit dans le dos, soit avec la tige (en le poussant dans le dos, la presence d’une grande personne est rassurante)
  4. Une fois cette étape acquise, on explique à l’enfant qu’il doit avancer tout seul, en poussant sur les jambes.
  5. Chez nous les étapes 3 et 4 ont duré relativement longtemps.
  6. ensuite tout est une histoire de doigté et de confiance en soit (autant pour l’adulte que pour l’enfant). Vous allez remarqué que l’enfant prendra de la vitesse, et vos soutiens seront moins important. Donc vous pourrez éloigner progressivement vos mains. Par contre pour les premières fois, je conseille fortement d’être à coté.

Surtout ne faites pas le forcing et restez à coté de votre enfant. Des chutes répétitives vont gâcher le plaisir, et il n’aura plus envie d’apprendre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *